Conclusion

 

    Lors de la durée de notre TPE nous avons réussi à constituer quelques éléments de réponse pour notre problématique que je tiens à rappeler: « Arôme naturel ou artificiel faut-il choisir ? ».

    Il est vrai que de nombreuses différences sont notées entre les arômes naturels et artificiels (voir partie 2 et 3). Le seul point commun qu'ont les arômes naturels et artificiels est leur perception qu'elle soit olfactive ou gustative ( voir partie1 ).

    Grâce à nos expériences nous observons (pour l'arôme de lavande) qu'il existe des différences au niveau :

- Du temps: réaliser la création d'un arôme naturel s'avère plus longue que celle de l'arôme artificiel car il faut sélectionner les parties de l'élément concerné ( les grains et pas la tige). Et l'extraction de l'arôme de l'élément naturel encore sous forme physique et très longue (des grains de lavande à l'essence).

- De la difficulté à réaliser l'experience de l'arôme naturel nécessitant autant de matériel que celui de l'arôme artificiel cependant pour l'arôme naturel il a été dificile de a séparer la phase organique de la phase aqueuse. 

- De la quantité du produit obtenus. On a remarqué que pour la même durée de temps l'essence artificiel de lavande était plus concentrée et dans un volume plus grand que l'arôme naturel.

- De la réalisation: Il y a des produits naturels dont on ne peut trouver l'essence dans la nature. Certains iréalisable à cause de la complexité du materiel. Parfois l'arôme naturel existe mais sa réalisation est trop difficile; d'ou l'utilisation de l'arôme artificiel.

- Du prix: celui-ci dépend du coût initiale de la production. Par exemple: la vanille naturel est extremement chère, il est donc préférable de créer l'arôme artificiel tandis que pour la lavande naturel c'est l'inverse.

- Du goût: on a constaté à l'unanimité que l'artificiel sentait plus fort que le naturel. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site